Les techniques manuelles utilisées lors des séances sont des massages de bien être (Shiatsu, Ayurvédique...) et la NST Bowen.



 

 

 

NST BOWEN en bref c’est :

 

La NST est une technique manuelle des tissus mous ou neuromusculaire soutenue par une philosophie naturopathique, assimilée à une thérapie brève dans les cas pathologiques (algies chroniques ou aigües (douleurs), arthrose, pathologies musculaires).

La NST Bowen trouve aussi son application dans le sport pour la récupération, dans la relaxation, la gestion de stress et le bien être.

Comme la NST crée un contexte favorable à l'autorégulation, elle n’a aucune contre-indication.


Plus en détails :

NEUROSTRUCTURAL INTEGRATION TECHNIQUE, NST BOWEN

 

http://www.bowen-nst-france.com/pratique.ws


Cette méthode permet une purge lymphatique (une détoxination), libère les stress neuromusculaires et permet le drainage. Elle booste le système lymphatique.

La présence de la douleur est l’un des premiers signes qui nous avertit que nous ne vivons pas selon les lois de la nature.

 

La structure gouverne la fonction – Le but principal de neurostructural integration technique® est de minimiser (voire retirer) la douleur, les conditions physiologiques et dysfonctionnelles en rétablissant l’intégrité structurelle du corps. Si tous les muscles du corps sont en position correcte, tous les autres systèmes le seront aussi et le corps sera en meilleure santé.

L’objectif primordial est la sédation de la douleur, elle s’appuie sur les réflexes ostéo ligamentaire, musculo-tendineux et aponévrotique. La technique utilise le principe d’inhibition Facilitation Neuro Musculaire.


FREQUENCES ET CONTENUS DES SEANCES

 

La durée de la séance est d’environ 1heure, 1heure 15.

 

Il apparait que pour 80 à 85% des personnes qui reçoivent la thérapie NST Bowen, seules trois séances avec une semaine d'intervalle entre la 1ère et la 2ème séance puis 3 à 4 semaines pour la troisième séance entre elles servent à résoudre et supprimer leurs symptômes...

Que ce soient des symptômes aigus ou de douleurs du dos chroniques, du cou, de l'épaule, du genou, des désordres viscéraux, maux de têtes, douleurs menstruelles, blessures du sport....

En cas de récidive pour les cas chroniques ou rebelles 2 à 3 séances supplémentaires sont parfois nécessaires avec des conseils de changement de style de vie en posturologie par exemple et une complémentation naturopathique associés.

Associée au processus d’amélioration, la personne est encouragée pendant un certain temps à modifier certains facteurs de stress inhérents aux troubles dont elle souffre, tabac, café, alcool, sucre, graisse, sédentarité, environnement calme, plein air…

Le bien être qui résulte de cette technique amène souvent les personnes à choisir une séance mensuelle ou bimensuelle, pour entretenir l'équilibre retrouvé.

 

 

RESULTATS

 

Quelle que soit l'explication, les résultats de la NST sont particuliers. Les réponses sont profondément autorégulatrices dans un sens multidimensionnel, justifiées par de profonds changements non seulement dans le système squelettique mais également dans le système musculaire, nerveux et endocrinien.

 

A l’issue des séances certaines douleurs peuvent réapparaitre, il s’agit d’une réponse favorable du corps. Le schéma de réaction du stress de Hans Selye à propos du syndrome d’adaptation généralisée indique comment le corps entre en résistance puis après des années en épuisement lorsque l’énergie dépensée en excès est devenue insuffisante, en fait ces douleurs récurrentes semblent être un rappel de mémoire du phénomène aigu originel.

 

Les massages bien être

·       Shiatsu : Le shiatsu littéralement « pression des doigts » est une technique de thérapie manuelle d'origine japonaise, inspirée du massage chinois, qui utilise des pressions verticales (baro-stimulations), réalisées à l'aide des pouces principalement, parfois avec les autres doigts ou les paumes des mains sur l'ensemble du corps humain, en référence aux connaissances de la médecine traditionnelle japonaise (dont les bases sont identiques à celle de la médecine chinoise) ou aux connaissances de l'anatomie/physiologie moderne, afin de traiter différents troubles fonctionnels, voire organiques spécifiques, et en tant que médecine orientale préventive. Ayurvédique :L'Ayurveda est une forme de médecine traditionnelle originaire de l'Inde également pratiquée dans d'autres parties du monde. L'Âyurveda ou encore médecine ayurvédique.

Ayurvédique : L'Ayurveda est une forme de médecine traditionnelle originaire de l'Inde également pratiquée dans d'autres parties du monde. L'āyurveda ou encore médecine ayurvédique (en écriture devanāgarī :आयुर्वॆद, La "connaissance de la vie", Ayurveda est une association des mots : ayus signifie "vie" et veda qui signifie "connaissance") puise ses sources dans le Véda, ensemble de textes sacrés de l'Inde antique. En l'occurence, il s'agit d'une approche dite holistique de la culture védique. L'Ayurveda demeure une forme de médecine traditionnelle encore vivace en Asie du Sud et reconnue comme telle par l'Organisation mondiale de la santé. En Occident, il est considéré comme une médecine alternative, bien que les brevets concernant ses médicaments aient été contestés par des institutions officielles des pays occidentaux et de l'Inde.

L’anma ou amma, littéralement « calmer avec les mains ») est une technique de massage japonais d'origine chinoise. L’anma a été inventée en Chine sous le nom anmo et adoptée par les Japonais il y a plus d'un millénaire.

Méthode :Les mouvements se font par des étirements, des « balayages énergétiques », des bercements, des pressions et des percussions. Environ 360 points spécifiques de manipulations sur le corps sont utilisés pour chercher à atteindre un état profond de relaxation et de bien-être intérieur. L’anma se compose d'un kata, une suite de manipulations assez complexes. Il n'utilise pas d'huile et peut être fait à travers un drap ou les vêtements et couché sur une table. Dans le mouvement du boshi junenho, qui est une manipulation propre au amma, le corps est bercé pendant toute la durée du massage. Des mobilisations étirent le corps, allongent les faces antérieures et postérieures des muscles. Enfin, six types différents de percussions viennent ajouter une dimension auditive et vibratoire au massage. Le praticien monte également plusieurs fois sur la table pour exercer des pressions (susho appakuho) dans le dos ; ces compressions de la cage thoracique permettraient au client de mieux « sentir » sa respiration. Elles contribueraient également à délier et stimuler la musculature autour de la colonne vertébrale, dans le respect constant des méridiens du système énergétique chinois. Un des buts du massage anma est de répartir le qi dans tout le corps en le faisant circuler du centre vers les extrémités. C'est pour cette raison que l'on travaille toujours dans le sens de l'énergie des méridiens.